Se libérer de l’aliénation mentale, émotionnelle, énergétique et matérielle de la crise

Article de : Développement & réalisation de soi, Lien Corps/Esprit, Sciences quantiques et spiritualité et partagé par Claire Reliances.


Nous traversons actuellement une crise majeure dans l’histoire de l’humanité. Je dirais même une crise décisive pour notre avenir. Cette crise induit des conséquences à la fois matérielles (sur nos corps, notre santé physique, l’économie), mais aussi psychologiques et émotionnelles (sur notre équilibre psycho-corporel et notre santé mentale), et énergétique et spirituelle. Cette crise est bien plus que ce qu’on veut bien nous laisser comprendre… Les forces en mouvement sont phénoménales tant du coté obscur que du coté lumineux. Elles engagent l’humanité entière dans une profond changement de paradigme. Nous ne pourrons faire l’économie d’un travail en profondeur si nous voulons nous ouvrir à une humanité renouvelée, heureuse, en paix et aimante. Nous ne pourrons faire l’économie d’une travail global tourné vers l’ensemble de ce qui nous constitue, sur l’ensemble de ce qui constitue l’Univers.

Ce que nous traversons est douloureux. Douloureux sur le plan physique, moral, émotionnel et vibratoire. Douloureux sur le plan individuel souvent, et collectif. Nous en ressentons toutes et tous les effets : insomnies, angoisses, maux de tête, vertiges, bouffées d’agressivité, excitations soudaines, moments d’épuisement sans raison, problèmes digestifs, problèmes de concentration, acouphènes, yeux douloureux, perte de mémoire, ou périodes de compréhensions fulgurantes… Autant de symptômes des changements vibratoires intenses que nous traversons en ce moment. Sur le plan collectif, c’est le chaos et beaucoup de tensions se font jour. Nous sommes amenés à explorés, de manière consciente ou non, les incohérences, dysfonctionnements et mensonges installés depuis la nuit des temps. Gardons toutefois à l’esprit que c’est la manière dont on pose notre attention sur les choses qui en influence les conséquences : Si nous restons dans la peur, ou dans la colère, très présente actuellement, c’est cette peur et cette colère qui vibreront et qui existeront. Et nous renforcerons les inconforts, les souffrances et la noirceur à l’oeuvre en ce moment. Si nous choisissons le chemin de l’amour, de la compassion, de l’écoute, du respect, nous atteindrons le monde de paix que nous voulons. Vibrons l’amour, la confiance et la paix et c’est ce que nous obtiendrons. Afin de vous aider à traverser de manière plus harmonieuse et douce cette période de profond changement je me propose de vous partager ici un petit outil simplissime et pourtant extrêmement efficace, que j’utilise lors de mes séances d’accompagnement ou pour moi-même. Cet outil, « les petits bonshommes allumette » initié par le thérapeute Jacques Martel, est bien connu et reconnu pour son efficacité. Il travaille tous les aspects de ce que nous sommes et de ce qu’est le monde : l’aspect physique, mental (il travaille sur le conscient et le subconscient), l’aspect émotionnel et l’aspect vibratoire (énergétique. Il travaille sur les chakras). Je l’ai adapté au sujet qui nous occupe toutes et tous actuellement. Il vous permettra de vous détacher, de vous libérer progressivement ou rapidement de la peur et de l’agressivité qu’elle induit souvent. Une colère souvent tournée vers des personnes qui ont encore plus peur que vous et qui font comme elles peuvent avec le niveau de conscience qui est le leur pour l’instant, pour traverser cette crise. N’oublions jamais qu’avant d’être conscient nous ne l’étions pas et que souvent c’est un événement douloureux qui nous a permis de nous ouvrir au début de la conscience. N’oublions pas non plus que nous n’avons jamais fini d’ouvrir notre conscience, de nous éveiller, de nous rapprocher de la lumière… Restons humbles… Pour utiliser cet outil, il vous suffit de suivre le déroulé de l’exercice dans les petites images ci-dessous. Munissez vous d’une feuille de papier, d’un stylo et d’une paire de ciseaux, et si vous vous sentez une âme d’artiste de feutres ou crayons de couleurs. Suivez chaque étape de l’exercice dans l’ordre… Normalement vous n’avez besoin de faire l’exercice qu’une seule fois pour qu’il soit actif. Mais si vous le désirez, et compte tenu de l’ampleur et de l’intensité de ce qui se passe actuellement, n’hésitez pas à réitérer l’expérience aussi souvent que vous le juger utile et à travailler sur d’autres besoins (cliquez sur le lien ci-avant pour accéder aux autres possibilités de libérations). Lorsque vous aurez fait l’exercice, observez dans les jours et les semaines à venir, les changements qui ne manqueront pas de se manifester dans votre rapport à cette crise et dans cette crise elle-même et dans votre rapport à vous-même et aux autres lorsque vous inter-agissez autour du sujet sensible. Sachez que plus nous serons nombreux à nous libérer des liens qui nous enferment dans la peur, le doute, la colère qui nous relient et amplifient cette crise, plus elle sera transcendée et pourvoyeuse de renouvellement lumineux. Quoi qu’il en soit et quoi qu’il arrive, restons toujours bienveillant et compatissant à notre souffrance et à notre peur et à celles d’autrui car chacun fait comme il peut, là où il en est. Voici le déroulé de l’exercice (cliquez sur l’image pour la voir en grand) :





Lorsque vous avez terminé, prenez les deux demies feuilles, une dans chaque main et froissez les en conscience en laissant monter ce qui vient : émotion, sensations physiques, pensées. Puis, une fois cet accueil fait, jetez chacune des ses parties à la poubelle, brûlez les ou enterrez les. Pendant tout l’exercice laissez vous le temps d’observer et d’accueillir toutes les émotions, sensations physiques et pensées qui peuvent monter à chaque étape… Vous libérez des énergies bloquées.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout